Jean-Pierre DICK


TRANSAT JACQUES VABRE : 4e victoire pour Jean-Pierre DICK

Samedi 18 novembre
 

Jean-Pierre Dick et Yann Eliès remportent la Transat Jacques Vabre 2017 à bord de StMichel-Virbac.

En tant que partenaire, c'est un petit peu notre victoire aussi, et nous sommes très fiers de nous être associés à cet évènement.

Jean-Pierre DICK devient le premier et l'unique skipper à avoir remporté la Transat Jacques Vabre 4 fois

2ème Transat Jacques Vabre pour Yann Eliès.

Les 2 skippers battent le record sur la distance jusque là détenu par un certain ... Jean-Pierre Dick

 

 




Depuis le départ, St Michel Virbac a toujours été en tête de la course

Vendredi 17  novembre




Jeudi 16 novembre





Mercredi 15 novembre




Mardi 14 novembre



Lundi 13 novembre




Vendredi 10  novembre




Jeudi  9 novembre



Mercredi 8 novembre

St Michel Virbac file à 19,1 nds vers les Açores.



Mardi 7 novembre

En tête devant SMA Voile (+38.8 nm)  et Des Voils et V ous (+40.7 nm)




Lundi 6 novembre




Dimanche 5 novembre : le départ

Aux côtés de Yann Eliès, Jean-Pierre DICK vient de prendre le départ de la 13e Transat Jacques Vabre au Havre, ce 5 novembre à bord de l'IMOCA St Michel-Virbac.
Cette course en duo est la plus longue transatlantique pour une destination café mythique : SALVADOR DE BAHIA au Brésil avec 8000 kms qui seront parcourus durant les prochaines semaines.

Après un parcours côtier jusqu'à Etretat, le duo a mis le cap vers la pointe de la Bretagne pour sortir de la Manche.

Chaque jour nous communiquerons sur les performances de nos 2 skippers.

Bon vent et bonne chance à eux 2 !





TRANSAT JACQUES VABRES : la der de der pour Jean-Pierre DICK
 

Après 15 années sur le circuit Imoca et 5 victoires majeures, Jean-Pierre Dick confiera la barre de son Imoca à Yann Elies en 2018. L'objectif majeur du skipper briochin est la participation au Vendée Globe 2020. De son côté, Dick naviguera sur d'autres supports et mettra son énergie pour construire un projet gagnant pour Yann Elies au sein de son écurie de course au large, Absolute Dreamer.

Yann Eliès sera soutenu par le pool de partenaires de Jean-Pierre Dick pour monter ce projet et être sur la ligne de départ du prochain Vendée Globe.

Les 2 navigateurs recherchent activement un partenaire titre pour remplacer Virbac. En effet, Virbac a décidé d'arrêter le sponsoring dans la voile, le partenariat conclu il y a 17 ans par le laboratoire de santé animale avec Jean-Pierre Dick, vétérinaire de formation, arrivant à échéance fin 2017.



DEFI AZIMUT 2017 - 7e édition

23/09/2017 :  St Michel Virbac 4e au classement de cette course


A l'approche de la Transat Jacques Vabre 2017, à seulement quelques semaines du départ de la grande échéance océanique de l'automne, les meilleurs skippers ont pu,  à l'occasion de cette septième édition du Défi Azimut, parfaire leurs réglages.
Chaque année depuis 2011, ce week-end festif donne l'occasion à l'ensemble des acteurs de la voile océanique de se réunir autour de régates très disputées

Lorient La Base, capitale de la Sailing Valley, est un site idéal pour faciliter l'accueil des équipes et des bateaux.

Les clefs du succès du Défi Azimut

  • Une organisation efficace et souple à taille humaine
  • Une synergie avec le CNL
  • Une mobilisation des acteurs de la filière nautisme
  • Une vitrine de l'innovation technologique du territoire
  • Une compétition sportive de haut niveau
  • Un état d'esprit positif et une fête de la filière
     


TRANSAT JACQUES VABRE 2017 - 13e édition


30/03/2017 :  Le planning de St Michel Virbac  avant le départ pour le Brésil

Jusqu'à fin avril : Révision et optimisation de St Michel VIRBAC, pour ensuite repartir pour quelques aventures

GRAND PRIX GUYADER
- du 4 au 7 mai à Douarnenez -  Grande fête du nautisme en Bretagne, courses multisupports
                                                               Parcours et runs de vitesse en mer d'Iroise

NAVIGATIONS PARTENAIRES A NICE ET LORIENT
- Juin-Juillet - 
                                                                                                          
ROLEX FASTNET RACE (UK) - Course au large en double avec Yann Eliès - contournemene tdu rocher du Fastnet
- départ le 6 août de Cowes - arrivée à Plymouth - 695 milles

DERNIER RASSEMBLEMENT DES IMOCAS avant la Transat Jacques Vabre
- Vendredi 22 et Samedi 23 septembre - 24 h en solitaire avec un médiaman àbord
- Dimanche 24 septembre : chrono Azimut (Tour de l'Ile de Groix) en équipage 




22/03/2017 : Yann ELIES sera le co-skipper de Jean-Pierre DICK sur la Transat Jacques Vabre


L'objectif pour ce duo : viser une 4e victoire sur la route du café au départ du Havre.

JP DICK : "le profil de Yann est différent du mien et cela fera la richesse de notre duo pour cette course. Il a un côté instinctif qui complète mon côté rationnel"

Dès Juillet,  les 2 skippers commenceront les entraînements pour participer à la Rolex Fastnet Race en août, puis affinerons ce duo en septembet octobre.
Avant cela, Yanne ELIES va participer à la solitaire du Figaro.





14/02/2017 : Destination BRESIL

A partir du samedi 28 octobre, une semaine de festivités débutera pour fêter les 500 ans de la ville du HAVRE : un évènement incontournable pour les Havrais qui accueillent cette course depuis 20 ans.
Vous pourrez suivre la course sur www.transat-jacques-vabre.com

Le 5 novembre 2017, Jean-Pierre DICK et ses concurrents prendront le départ de la plus longue transatlantique.

Après un passage devant les falaises d'Etretat, destination BRESIL : SAVATOR DE BAHIA, la plus grande baie naturelle de la côte d'amérique du sud.
le record est de 13 jours pour rejoindre Salvador, l'arrivée pourrait donc être prévue entre le 16 et 20 novembre 2017.
 

LE HAVRE / SALVATOR DE BAHIA :  4 350 milles !





"L'édition 2017 signe le retour vers une terre de café historique et emblématique, qui a déjà accueilli plusieurs arrivées de la course, et célébré avec panache les vainqueurs de la route du café de 2001 à 2007" - Xavier Mitjavila, Président de JDE France et de l'association Transat Jacques Vabre.

Quatre classes, et quatre duos vaniqueurs : Class40, Multi50, Imoca et Ultime seront sur la ligne de départ

En attendant de retrouver Jean-Pierre pour ce moment exceptionnel et palpitant,  voici un petit résumé des classements de ses dernières courses.
Il nous tarde de vivre cette nouvelle aventure avec lui  !




VENDEE GLOBE 2016 - Partenaire-Club de Jean-Pierre DICK


25/01/2017 : Arrivée de JP à 13 h40 : une 4e place bien méritée

Jean-Pierre DICK est arrivée aux Sables d'Olonne cet après-midi à 14 H47 et sous le soleil.
Une 4e place bien méritée . Nous sommes fiers de notre champion.

Bravo pour cette belle course qui nous a fait vibrer ! 





22/01/2017 : Dernière ligne droite pour notre champion

A deux jours de l'arrivée, les jeux ne sont toujours pas faits pour la 4ème place. Même si Jean-Pierre est le plus rapide du trio infernal, la situation météo à l'approche des côtes françaises favorisera les poursuivants. La vacation avec son équipe a été brève ce matin car JP voulait retourner sur le pont pour régler ses voiles. « Chaque mètre gagné aura son importance à l'arrivée »
En principe, son arrivée est prévue mercredi dans la journée.


15/01/2017 : 90 % du parcours ! et quand rien n'est prévu... tout est encore possible


"Dans ma tête je suis toujours à l'attaque, tout est encore possible, le podium n'est pas figé. Un de mes objectifs est de préserver cette 4ème place, même si je regarde devant pour remonter quand ce sera possible sur la 3ème place de Jérémie."




Pour réécouter l'interview de JP dans le Vendée Live ce midi, c'est par ici http://www.vendeeglobe.org/fr/audios
 

12/01/2017 - JP DICK passe l'équateur
Ce jeudi, Jean-Pierre Dick a franchi l'équateur à 11h33 heure française après 66j 22h 31min de course. StMichel-Virbac navigue désormais dans l'hémisphère nord. Le skipper niçois va devoir négocier le passage du pot au noir qu'il espère plus rapide grâce à son positionnement.



08/01/2017 - Interview par le Vendée Globe de Jean-Pierre DICK dans les alizés

 
« Je suis sorti de la dorsale : le vent n'est pas très fort puisqu'il n'y a même pas dix noeuds de brise. Mais ça me permet de me propulser à un peu plus de dix noeuds directement vers l'équateur. J'attends le pointage de ce matin pour savoir si mes deux concurrents sont aussi repartis et dans quelles conditions. Ils sont beaucoup plus à l'Est que moi et comme les alizés vont varier en force et en direction, ce n'est pas évident parce que j'ai un angle plus serré que mes voisins. Ce sera un long bord avec pas mal d'adaptation des voiles, des réglages : je vais bien sûr utiliser mes foils et j'espère reconstruire l'avance que j'avais aux Falkland et qui a un peu fondu comme neige au soleil ! L'équateur est loin, mais il va arriver vite parce que le vent sera tout de même assez régulier en direction ce qui permettra d'aligner de bonnes moyennes. 
Je suis sous les tropiques et la température de l'eau est chaude aussi : c'est vraiment la « easy sailing », le côté sympa de l'Atlantique Sud avec ses alizés réguliers, peu de grains, et il y a une belle lune en plus ! C'est un bon moment de voile, même si certains disent que c'est trop long… Moi, je suis content d'être ici. C'est un peu l'occasion de faire le ménage : après le virement de bord, j'ai eu l'opportunité de bien « cleané » le bateau. Mais la régate continue et cela demande pas mal d'analyses et de réglages pour faire bien glisser le bateau. Un peu de détente, de lecture, de musique. Mais c'était fatiguant hier le passage de la dorsale alors je me repose aussi un peu pour récupérer.

Je n'imaginais pas que mes deux concurrents réussiraient à sortir aussi bien de cette dorsale et maintenant, il y a un décalage latéral important : on verra dans les jours qui viennent, mais il y a du travail pour rester devant. Physiquement, ça va mais c'est dur : j'ai tout de même cinquante ans et ça nécessite une préparation pointue. Mais là, je me sens bien concerné par la course, bien dans le match. Autant ça a été très long pour moi de rentrer dedans dans la descente de l'Atlantique parce que je n'étais pas en adéquation avec mon bateau : je me suis fait largué et ensuite, je n'ai pas eu trop de réussite parce que ça partait par devant. Je me suis fait coller 2 000 milles par Armel Le Cléac'h et Alex Thomson en l'espace d'un mois ! C'était un peu les boules comme on dit…

Maintenant, je suis bien dans mon élément, je suis plus à l'aise avec le bateau aussi parce que je manquais de navigations à bord avant le départ. Les foils étaient tout neufs : le projet était ainsi et parfois on est trop à la bourre. Mais à ce jour, je suis dans le bain et je veux préserver cette quatrième place face à Yann (Éliès) et Jean (Le Cam). C'est l'enjeu parce que mieux, il faudrait beaucoup de chance, ou plutôt de malchance pour le trio de tête… Parce qu'il y a beaucoup d'écart. Déjà mon foiler n'est pas hyper avantagé sur cette portion de parcours par rapport aux monocoques à dérives droites : il y a du près et du reaching dans du vent faible et la fin de parcours est au portant. Le match est très ouvert ! »


30/12/2016 - Passage du CAP HORN

Aux premières lueurs du jour, à 7h34 heure française, Jean-Pierre Dick a passé le mythique Cap Horn en 4ème position du Vendée Globe après 53 jours et 18h de course.
Il s'agit là de son 5ème passage du Cap Dur : « il est beau celui-là, impressionnant même, je suis passé à moins de 5 milles du Cap, le jour se levait tout juste.



24/12/2016 - Joyeux Noël  à toi aussi Jean-Pierre

Sympathique le Joyeux NOEL de Jean-Pierre ce soir de réveillon.
Nous sommes avec toi Jean-Pierre pour passer ce réveillon, et te souhaitons également un JOYEUX NOEL



22/12/2016 - Jean-Pierre remonte en 4e place

Une rencontre sympathique avec les dauphins, et une 4e place pour Jean-Pierre, qui devrait passer le CAP HORN dans 6/7 jours.
Il a été le skipper le plus rapide sur les derniières 24 h.


18/12/2016 - et Hop, la 5e place au classement de ce matin

Malgré le petit détour par le détroit de Bass, Jean-Pierre a pu regagner une place ce matin au classement.
"Nous sommes rentrés dans le Pacifique, le temps est plus clément, l'angle du vent est bon, on peut accélérer à bord de StMichel-Virbac ! "



14/12/2016 - Petit détour par le détroit de Bass

Survol en hélico de StMichel-Virbac dans le détroit de Bass avec 30 noeuds de vent et 2 ris.
Voir la vidéo ICI 




12/12/2016 - Une tempête force Jean-Pierre à mettre la course "entre parenthèse"

Depuis 2 jours, Jean-Pierre fait part de son inquiétude concernant la tempête à venir. Elle arrive mardi et dure jusqu'à Jeudi.
Dans cette dépression des vents de 50 noeuds avec des rafales à 70 nds sont annoncés, et des vagues de plus de 10 m.

Face à cette situation exceptionnelle Jean-Pierre a décidé de partir vers le Nord pour éviter le plus gros de la dépression.

La course est donc mise entre parenthèse pour les prochains jours.

La sécurité du marin et du bateau va être la priorité.


10/12/2016 - 6e position - Jean-Pierre en direct de France3 au JT 12/13

Samedi 10 décembre : Notre skipper préféré en direct du Vendée Globe au JT 12/13 de France 3
Il réalise un excellent chrono entre Bonne Espérance et Leeuwin ; cette navigation inspirée a permis au skipper azuréen de bien revenir sur ses concurrents directs



04/12/2016 - La course continue et on va de l'avant !


Après avoir navigué dans la zone interdite des glaces (ZEA) pendant quelques heures, Jean-Pierre a décidé de faire demi-tour pour réparer sa faute. Il est donc repassé  par son point d'entrée dans cette zone  et  a repris sa route vers le nord-est.
Ce matin, Il reste toujours  en 7e position "la course continue, je regarde devant ; il y a 16 250 milles à parcourir et des coups stratégiques à jouer".

Bon courage Jean-Pierre ! Nous sommes de tout coeur avec toi !


26/11/2016 - 7e position - Jean-Pierre a réussi à distancer ses plus proches concurrents
 

Après une nuit très ventée, StMichel-Virbac garde un rythme soutenu avec une vitesse moyenne de 19 noeuds.

« L'idée est de rester le plus longtemps dans le front afin de garder une bonne vitesse qui me fera descendre jusqu'au Cap de Bonne Espérance et d'attaquer le Grand Sud le plus rapidement possible.  Actuellement, le ciel est gris, même très gris, et il y a des pluies torrentielles. La vie à bord commence à être très humide. Je reviens trempé de chaque manoeuvre sur le pont. Il faut bien gérer sa garde-robe pour toujours avoir bien chaud. »


19/11/2016 - 9e position pour St Michel-Virbac

Un beau moment d'émotion entre Jean-Pierre et Jean Le cam ce matin.
Jean-Pierre nous fait partager leur rencontre lorsqu'il l'a dépassé au classement de 9h


Voir la vidéo : https://www.facebook.com/184912304957750/videos/1128885987227039/


16/11/2016 - SORTIE DU POT AU NOIR, et ça repart

St Michel Virbac n'est plus qu'à 5 milles de son concurrent direct Thomas RUYANT.  Il navigue dans les alizées du sud est.
Il est toujours en 11e position au classement de 18 H.


11/11/2016 - POSITIVE ATTITUDE  !
 

Jean-Pierre laisse derrière lui quelques jours difficiles. Il faut positiver, il y a certes un certain retard mais la course n'en est qu'à son début. Il peut encore se passer tellement de choses. Après avoir passé l'Ile de Madère, StMichel-Virbac a retrouvé de bonnes sensations de vitesse.

Nous sommes avec toi Jean-Pierre !



08/11/2016 - JP est premier au classement de 9 H00 !



06/11/2016 - Départ du ponton pour St Michel-Virbac




04/11/2016 - Les dernières impressions de Jean-Pierre 48 H avant son départ

" Mon objectif est de prendre un beau départ mais surtout de faire ma course et d'accrocher le peloton de tête"



Voir la vidéo : https://www.facebook.com/Batt-Associes-964547573639111/



02/11/2016 - Debriefing de la dernière navigation avec l'équipe technique avant le départ

Voir la vidéo : https://www.facebook.com/184912304957750/videos/1108209929294645/


01/11/2016 - Montée au mât pour Jean-Pierre : impressionnant !



Voir la vidéo : https://www.facebook.com/184912304957750/videos/1108193892629582/

29/10/2016 - Emission THALASSA - La fabrication d'un bateau du Vendée GLOBE



Voir la vidéo : https://www.facebook.com/emission.thalassa/videos/1283632195015394/


29/10 - St-Michel Virbac et Jean-Pierre DICK au JT de 20 H sur France 2

Très beau reportage sur FRANCE2 au journal télévisé de 20 H00 sur le bateau St-Michel-Virbac qui dispose d'une innovation technologique qui pourrait  permettre à Jean-Pierre DICK de boucler le tour du monde en 75 jours : le foil,  un aileron placé de chaque côté du bateau qui permet à celui-ci de s'élever au dessus de l'eau.

http://www.francetvinfo.fr/sports/voile/vendee-globe/vendee-globe-la-8e-edition-commence-le-6-novembre_1896087.html



27/10 - Le parcours du Vendée Globe

Toute l'équipe est aux Sables d'Olonne, le départ approche à grand pas, les pontons se remplissent petit à petit et le programme est bien chargé.
Jean-Pierre est reparti le 22 octobre pour se ressourcer une semaine en famille.
En attendant son retour en début de semaine prochaine, découvrez le parcours qu'il aura à effectuer : 25 000 milles, soit 40 234 kms.
Rappelons que le record est détenu en 2012/2013 par François GABARD, en 78 jours, 2 heures, 16 mn et 40 secondes.




22/10/2016 - Le soutien de BATT & ASSOCIES

BATT & ASSOCIES a, depuis toujours, placé au coeur de son fonctionnement, l'innovation, la réactivité, la confiance et la rigueur.

Soucieux de partager et de promouvoir ses valeurs, BATT & ASSOCIES apporte aujourd'hui son soutien à Jean-Pierre DICK, navigateur de la ST MICHEL-VIRBAC Sailing Team.



Skipper au palmarès prestigieux et au parcours atypique, Jean-Pierre DICK s'inscrit parfaitement dans la dynamique de BATT & ASSOCIES.

Passionné par la voile dès l'enfance, diplômé d'HEC et vétérinaire de formation, il n'envisage de carrière de navigateur qu'à 35 ans. C'est Michel DESJOYAUX qui lui insuffle alors son désir de réaliser le Vendée Globe. Élu marin de l'année en 2011, participant récurrent des courses transatlantiques en équipe et en solitaire, Jean-Pierre DICK relèvera de nouveau, cette année, le défi du Vendée Globe.

Partenaire-club à l'occasion de cette course, BATT & ASSOCIES s'associe à l'effort de cet entrepreneur dans l'âme, méticuleux et passionné.

Souhaitons-lui des vents favorables !