Retour à la liste

Janvier 2019

Délai variable

• Télédéclaration et télérèglement de la TVA correspondant aux opérations de décembre 2018 ou du 4etrimestre 2018 et, éventuellement, demande de remboursement du crédit de TVA au titre de l’année 2018, du 4etrimestre 2018, ou du mois de décembre 2018.

 • Sociétés propriétaires ou utilisatrices de voitures de tourisme : télédéclaration et télérèglement de la taxe sur les véhicules de société (TVS) due au titre de la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2018.

5 janvier 2019

 • Employeurs d’au moins 50 salariés :  DSN de décembre 2018 et paiement des charges sociales sur les salaires de décembre 2018 versés au plus tard le 31 décembre 2018.

 • Employeurs d’au moins 11 et de moins de 50 salariés, et employeurs de plus de 9 et de moins de 11 salariés n’ayant pas opté pour le paiement trimestriel des charges sociales : paiement des charges sociales sur les salaires de novembre 2018 versés entre le 11 et le 31 décembre 2018.

 • Artisans, commerçants et industriels : paiement par prélèvement mensuel des cotisations de maladie-maternité, d’indemnités journalières, de retraite, d’invalidité-décès, d’allocations familiales et de la CSG-CRDS (le 20 janvier sur demande).

 • Professionnels libéraux : paiement par prélèvement mensuel des cotisations de maladie-maternité, d’allocations familiales et de la CSG-CRDS (le 20 janvier sur demande).

12 janvier 2019

 • Assujettis à la TVA réalisant des opérations intracommunautaires :  dépôt auprès des douanes de la déclaration d’échanges de biens et de la déclaration européenne des services pour les opérations intervenues en décembre 2018.

15 janvier 2019

 • Employeurs de moins de 11 salariés ayant opté pour le paiement trimestriel des charges sociales :  DSN de décembre 2018 et paiement des charges sociales sur les salaires du 4etrimestre 2018.

• Employeurs de 9 salariés au plus n’ayant pas opté pour le paiement trimestriel des charges sociales : DSN de décembre 2018 et paiement des charges sociales sur les salaires de décembre 2018.

 • Employeurs d’au moins 11 et de moins de 50 salariés, et employeurs de plus de 9 et de moins de 11 salariés n’ayant pas opté pour le paiement trimestriel des charges sociales : DSN de décembre 2018 et paiement des charges sociales sur les salaires de décembre 2018 versés au plus tard le 10 janvier 2019.

 • Employeurs d’au moins 50 salariés :  DSN de décembre 2018 pour les salaires de décembre 2018 versés en janvier 2019 et paiement des charges sociales sur les salaires de décembre 2018 versés au plus tard le 20 janvier 2019.

 • Entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ayant clos leur exercice le 30 septembre 2018 :  télérèglement du solde de l’impôt sur les sociétés ainsi que, le cas échéant, de la contribution sociale et de la contribution exceptionnelle à l’aide du relevé n° 2572.

 • Employeurs assujettis à la taxe sur les salaires :  télérèglement de la taxe sur les salaires payés en décembre 2018 lorsque le total des sommes dues au titre de 2017 excédait 10 000 €, ou au cours du 4etrimestre 2018 lorsque le total des sommes dues au titre de 2017 était compris entre 4 000 et 10 000 € (et télétransmission du relevé provisionnel n° 2501), ou au cours de l’année 2018 lorsque le total des sommes dues en 2017 était inférieur à 4 000 €, et télédéclaration de la régularisation des versements 2018 sur l’imprimé n° 2502 (tolérance jusqu’au 31 janvier).

31 janvier 2019

 • Employeurs : le cas échéant, déclaration annuelle des salaires versés en 2018 (DADS).

 • Employeurs d’au moins 50 salariés : paiement des charges sociales sur les salaires de décembre 2018 versés entre le 21 et le 31 janvier 2019.

 • Entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ayant clos leur exercice le 31 octobre 2018 : télétransmission de la déclaration annuelle des résultats et des annexes (tolérance jusqu’au 15 février).

 • Entreprises relevant du régime micro-BIC : option pour le paiement trimestriel des charges sociales en 2019.

 • Entreprises relevant du régime simplifié d’imposition : option pour le régime réel normal (valable pour 2019 et 2020).

 • Entreprises relevant d’un régime micro ayant opté pour un régime réel au titre de 2018 : renonciation à partir de 2019.

 • Entreprises relevant du régime simplifié ayant opté pour le régime normal en 2017 : renonciation pour 2019.

 • Titulaires de bénéfices non commerciaux (BNC) imposés selon le régime de la déclaration contrôlée : option pour la détermination du résultat 2019 en fonction des créances acquises et des dépenses engagées.